2015 année la plus chaude, +1,11°C en décembre… El Nino vous souhaite une bonne année 2016 !

L’année 2015 a été la plus chaude jamais enregistrée depuis le début de l’époque industrielle, avec + 0,90 °C par rapport à la moyenne du XXème siècle, selon l’agence américaine National Oceanic and Atmospheric Administration. Fortement influencé par l’actuel phénomène El Nino -classé extrême et se poursuivant en ce début 2016- le mois de décembre a surpassé tous ses précédents niveaux avec +1,11°C, un écart record pour NOAA.

Il est confirmé qu'autour du globe seul l'Atlantique Nord a connu une année 2015 beaucoup plus froide que la moyenne du XXème siècle. Doc. NOAA

Il est confirmé qu’autour du globe, seul l’Atlantique Nord a connu une année 2015 beaucoup plus froide que la moyenne du XXème siècle. Doc. NOAA

Le mois de décembre a terminé l’année 2015 avec un nouveau record: + 1,11°C par rapport à la moyenne des mois de décembre du XXème siècle, selon l’agence américaine National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) (1). Après le précédent record de température annuelle, datant de 2014, cette année 2015 devient ainsi l’année la plus chaude de notre époque industrielle, ce type de mesure ayant commencé en 1880. Selon NOAA, 2015 a été plus chaude de +0,90°C par rapport à la moyenne du XXème siècle, soit 14,8°C contre 13,9°C. Par rapport à 1880 et à la moyenne des vingt dernières années du XIXème siècle, la barre de +1°C est franchie.

Top 5 des années les plus chaudes: 2015, 2014, 2010, 2013, 2005

Fortement influencée par El Nino, 2015 écrase donc de +0,16°C le précédent record ne datant que de 2014. NOAA note que cet écart est encore plus important que celui que l’on a connu en 1998, quand la température terrestre moyenne, boostée par un phénomène El Nino d’une puissance comparable à celui de l’hiver 2015-2016, avait battu le précédent record de l’époque (1997) de +0,12°C. Par comparaison, ces années 1997 et 1998 avaient été respectivement plus chaudes de +0,51°C et +0,63°C par rapport à la moyenne du XXème siècle.

Accessoirement, c’est par ailleurs la quatrième fois depuis le début de ce siècle qu’un nouveau record de fièvre terrestre est établi après 2005, 2010 et 2014. Dans le hit-parade des années les plus chaudes, 1998 -record de tous les records en son temps- est désormais reléguée à la sixième place avec 2009, toujours selon NOAA. C’est même la seule année du siècle dernier qui demeure dans le Top 15 du réchauffement global, où se trouvent en revanche toutes les années postérieures à l’an 2000. Top 5: 2015, 2014, 2010, 2013, 2005.

+0,74°C à la surface des océans, +1,33°C à la surface des continents

NOAA attribue une bonne partie de ce record 2015 aux records de chaleur de l’océan global. En 2015, la température à la surface des océans a en moyenne été de +0,74°C par rapport à la moyenne du XXème siècle, avec des records de température mensuelle réguliers depuis avril. Avant 2015, l’anomalie mensuelle record pour l’océan global, établie en septembre 2014, était de +0,74°C par rapport à la moyenne du XXème siècle. Ce record a été battu en août avec +0,78°C, en septembre avec +0,83°C et en octobre avec +0,86°C.

2015 bat également le record de température moyenne à la surface des continents avec +1,33°C par rapport à la moyenne du XXème siècle, soit 0,25°C de plus qu’en 2007 et 2010. Les records sont battus à la fois dans l’hémisphère nord (+1,44°C par rapport à la moyenne du XXème siècle) et dans l’hémisphère sud (+1,04°C). Au niveau “régional”, 2015 est l’année la plus chaude en Asie, la deuxième la plus chaude en Afrique, en Autriche, en Allemagne, en Argentine, la troisième en France, la 5ème aux Pays-Bas, en Australie, en Amérique du Nord (malgré un début d’année frais dans l’Est)…

2016 débute avec un El Nino de stade extrême

Il est également confirmé -comme le montre la carte du réchauffement global pour 2015 de NOAA– que seul l’Atlantique Nord a connu une année 2015 beaucoup plus froide que la moyenne du XXème siècle. Dans une moindre mesure, elle a également été plus fraîche pour le Québec et l’extrême pointe sud de l’Amérique latine.

Enfin, il convient de noter que le phénomène El Nino était à la mi-janvier à un stade extrême avec des anomalies de température de surface au centre de l’Océan pacifique équatorial de l’ordre de +2,6°C par rapport à la norme (+2,3°C pour la période octobre-novembre-décembre). NOAA prévoit que le niveau fort d’El NIno s’atténue durant le printemps pour retrouver un niveau neutre. Il n’y a donc pas de raison que les records ne continuent pas encore à tomber en ce début 2016, dans le sillon de décembre.

Cela promet: l’écart de température de +1,11°C par rapport à la moyenne du XXème siècle relevé pour décembre est le plus important jamais enregistré depuis 1880, souligne NOAA. Il bat le précédent record (établi en octobre) de +0,12°C. A la surface des terres, l’anomalie monte pour décembre à +1,89°C : +2,13°C dans l’hémisphère nord, + 1,27°C dans l’hémisphère sud. Et à la surface des océans, décembre a été de +0,83°C au dessus de la moyenne du XXème siècle: +0,98°C dans l’hémisphère nord, +0,72°C dans l’hémisphère sud.

Alors, ça ne se réchauffe plus depuis 1998 ?

(1) De son côté, le Goddard Institute for Space Studies (GISS) de la NASA estime que décembre 2015 a été plus chaud de +1,12°C par rapport à la moyenne des mois de décembre de la période 1951-1980. Le Goddard Institute estime que l’année 2015 a été globalement plus chaude de 0,87°C par rapport à la moyenne 1951-1980.

9 réflexions au sujet de « 2015 année la plus chaude, +1,11°C en décembre… El Nino vous souhaite une bonne année 2016 ! »

  1. Ping : 2015 année la plus chaude, +1,11°C en décembre… El Nino vous souhaite une bonne année 2016 ! – Enjeux énergies et environnement

  2. Ping : Concentration atmosphérique de CO2: El NIno met le turbo | Dr Pétrole & Mr Carbone

  3. ça va trop vite très inquiétant .pas d’informations sur les radios sur les grands médias malgré le massacre actuel de el Nino ce qui m’inquiète beaucoup .merci pour les précisions et le travail nécessaire de veille .

  4. Ping : Anomalie de température record pour janvier 2016: +1,13°C – Enjeux énergies et environnement

  5. Ping : Février 2016 record: +1,21 °C par rapport à la moyenne du XXème siècle, +2,31°C à la surface des terres | Dr Pétrole & Mr Carbone

  6. Ping : 2014 chaud… 2015 très chaud… 2016 très très chaud… | Dr Pétrole & Mr Carbone

  7. Ping : 1er semestre 2016: +1,05°C par rapport à la moyenne du XXème siècle | Dr Pétrole & Mr Carbone

  8. Ping : 2016: la période janvier – septembre la plus chaude | Dr Pétrole & Mr Carbone

  9. Ping : 2016: l’année la plus chaude | Dr Pétrole & Mr Carbone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *