404,21 ppm de CO2 à Mauna Loa en 2016

La concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère a augmenté de 3,38 parties par million en 2016 à la station référence de Mauna Loa à Hawaï. Elle a ainsi atteint 404,21 ppm en moyenne contre 400,83 en 2015. En données corrigées des variations saisonnières, la concentration de CO2 a dépassé fin 2016 la barre des 405 ppm.

Evolution de la concentration de CO2 entre 2012 et 2017 à l’observatoire de Mauna Loa à Hawaï: les 400 ppm ont été atteints pour la première fois en 2013 et ont été totalement dépassés en 2016 comme le montre la courbe rouge. En noir, l’évolution de la concentration de CO2 en données corrigées des variations saisonnières. Doc. NOAA

Avec une concentration atmosphérique de dioxyde de carbone de 399,86 parties par million (ppm), le 29 août dernier a été la seule journée de l’année 2016 à repasser sous la barre de 400 ppm à la station Mauna Loa de Hawaï, qui fait référence en ce qui concerne la mesure de la concentration atmosphérique de CO2. 2016 termine avec une moyenne de 404,21 ppm, soit 3,38 ppm de plus de 2015, année durant laquelle la barre de 400 ppm avait été dépassée (400,83 ppm) pour la première fois en moyenne annuelle.

La barre de 410 ppm dépassée en 2017

En moyenne mensuelle, le mois de mai a atteint 407,70 ppm tandis que la plus basse moyenne a été supérieure à 401 ppm: 401,03 ppm en septembre. La moyenne mensuelle de 400 ppm avait été dépassée pour la première fois en avril 2014.

En moyenne hebdomadaire, la semaine du 10 avril a établi un record à 408,69 ppm. La moyenne hebdomadaire de l’année la plus faible a été enregistrée le 25 septembre avec 400,72 ppm. Quant à la plus haute moyenne journalière elle a été établie le 9 avril avec 409, 44 ppm, la barre de 410 ppm devant être dépassée en 2017.

En données corrigées des variations saisonnières, les 405 ppm ont été franchis en novembre, ce qui représente une augmentation d’environ 125 ppm depuis le début de l’époque industrielle et de près de 35 ppm depuis le début du XXIe siècle. A ce rythme, les 450 ppm seront dépassés pendant la décennie 2030.

450 ppm, la barre des 2°C

Selon les travaux du GIEC -Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat- la concentration actuelle est déjà supérieure à ce qu’il faudrait en 2100 pour espérer limiter le réchauffement à +1,5°C (350 – 400 ppm de CO2, ou 430-480 ppm équivalent CO2 tous gaz à effet de serre confondus).

D’autre part, pour conserver une chance sur deux de limiter le réchauffement global à +2°C en 2100 depuis l’époque préindustrielle, il convient de limiter la concentration de CO2 à 450 ppm (ou bien 530 ppm équivalent CO2 si on prend en compte tous les gaz à effet de serre), toujours selon le GIEC. Le compte-à-rebours défile donc vite.

Pour que la concentration de CO2 connaisse un pic et commence à diminuer, il ne suffit pas que les émissions dues aux activités humaines baissent. Il est nécessaire que ces émissions deviennent inférieures à ce que les écosystèmes terrestres et les océans absorbent, ce qui n’est pas envisagé avant la seconde partie du siècle dans le meilleur des cas… D’ici là, qu’on le veuille ou non, la concentration de CO2 ne fera qu’augmenter.

A ce jour, les émissions dues à l’homme, et principalement aux énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz), sont environ deux fois plus importantes que ce qu’absorbe la nature. Et encore… La nature a elle-même jusqu’alors augmenté son captage – stockage au fur et à mesure où nos émissions ont progressé… Ce qui ne sera pas forcément toujours le cas.

3 réflexions au sujet de « 404,21 ppm de CO2 à Mauna Loa en 2016 »

  1. Bonjour,

    je voulais vous dire bravo pour vos articles de grande qualité et votre travail d’information et de sensibilisation sur le réchauffement climatique et le nécessaire arrêt rapide et urgent de nos émissions de gaz à effet de serre, notamment par l’arrêt de l’utilisation des énergies fossiles !
    J’en profite pour vous demander si il était possible de rebloguer en partie ou en totalité un de vos articles sur mon blog ?

    https://docuclimat.wordpress.com/

    D’ailleurs n’hésitez pas à m’en faire des retours !

    Merci pour ce que vous faites, je vous ai déjà mis dans mes liens favoris.

    Yoann du blog docuclimat

    • Bonjour,
      Merci pour les félicitations. Oui c’est possible en mentionnant au départ la provenance de l’article, c’est-à-dire DrPetrole&MrCarbone avec un lien pointant sur l’original.
      Bien à vous
      Vr

  2. Ping : Nouveaux records de concentration de CO2: la barre des 410 ppm franchie à Mauna Loa | Dr Pétrole & Mr Carbone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *