2000 milliards de dollars…

Alors que notre société traverse une « crise historique », les bénéfices 2011 des 6 plus grandes compagnies pétrolières privées du monde dépassent les 150 milliards de dollars pour un chiffre d’affaires de 2000 milliards…

Amusons-nous à réaliser quelques simplissimes calculs. Faisons d’abord l’addition des chiffres d’affaires des 6 grandes multinationales privées du pétrole, puis l’addition de leurs bénéfices 2011, car toutes ces entreprises sont en phase de rentabilité soutenue. Ces grandes compagnies, nommées supermajors (ou encore Big Oil) depuis leur phase de concentration de l’orée du XXIème siècle, regroupent les Américains Exxon-Mobil, Chevron, Conoco-Philipps, l’anglo-néerlandais Shell, le Britannique BP (lire désormais Beyond Petroleum svp et non plus British Petroleum) et le Français Total. Voici le résultat. Chiffre d’affaires 2011 de « Big Oil » : environ 2053 milliards de dollars, avec 154 milliards de dollars de bénéfices.

A quoi comparer ces résultats ? Aux sacro-saints « Produits intérieurs bruts » de nos pays par exemple. A ce jeu, les 6 poids-lourds de l’énergie fossile talonnent le PIB de l’Italie et pèsent plus que ceux de la Russie, de l’Inde, du Canada, de l’Espagne, de l’Australie… et d’environ 170 autres états. Si Big Oil formait un pays justement, il se classerait au 9ème rang mondial. Surtout, en pleine « crise historique » et à l’inverse des états « riches » surchargés par leurs dettes, il affiche pour la seule année 2011 des bénéfices supérieurs au PIB de la Hongrie ou du Viêt-Nam, pourtant classés dans les 60 premières puissances. Autrement dit, le PIB annuel d’environ 130 états est moins important que… les bénéfices des 6 grandes compagnies pétrolières privées mondiales. Ces bénéfices sont même équivalents au cumul des produits intérieurs bruts des 50 nations de la planète les moins « PIBées »… Etonnant, non ?

Une réflexion au sujet de « 2000 milliards de dollars… »

  1. Ping : Programme Obama: énergies renouvelables, charbon (« propre »), pétrole (américain), gaz de schiste… | Dr Pétrole & Mr Carbone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *