2013, 4e année la plus chaude pour NOAA

Les scientifiques de l’Agence américaine NOAA confirment: avec +0,62°C par rapport à la moyenne du 20e siècle, l’année 2013 fait partie de leur Top 5 des années les plus chaudes de notre ère industrielle. De l’Anthropocène.

2013 par rapport à la moyenne... Ca a particulièrement chauffé du côté de l'Australie et de l'Indonésie. Doc. NOAA

2013 par rapport à la moyenne… Ca a particulièrement chauffé du côté de l’Australie et de l’Indonésie. Doc. NOAA

Ce n’est pas parce qu’en France on a eu l’impression d’avoir froid, en particulier au printemps, et qu’aux Etats-Unis on a ressenti -50°C en ce début d’année, que 2013 n’est pas l’une des années les plus chaudes de notre ère industrielle, dopée aux énergies fossiles. Selon NOAA, l’agence américaine d’étude de l’atmosphère, 2013 a en effet été, avec l’année 2003, la 4e année la plus chaude depuis plus d’un siècle. La température moyenne globale à la surface des terres et des océans a dépassé la moyenne du 20e siècle (13,9°C) de 0,62°C. C’est la 37e année consécutive (depuis 1976) que la température annuelle moyenne est au dessus de celle du siècle dernier.

2013 inclus, 9 des 10 années les plus chaudes depuis 134 ans (c’est-à-dire depuis que l’on a mis en place ce genre de statistiques), sont des années du 21e siècle, selon NOAA. Pour le 20e siècle, seule l’année 1998 se hisse à leur niveau. L’année record a été 2010 (+0,66°C), devant 2005 (+0,65°C), 1998 (+0,63°C). Arrivent donc juste derrière les années 2013 et 2003. Toutes les années du 21e siècle sont dans le Top 15 des années les plus chaudes.

+ 1°C sur les terres par rapport à la moyenne du 20e siècle

Sur les terres, la température moyenne a dépassé en 2013 la moyenne du 20e siècle de 0,99°C. Dans l’hémisphère nord, cette moyenne arrive même à +1,02°C (+0,89°C dans l’hémisphère sud pour lequel 2013 est la 3e année la plus chaude sur les terres depuis 1880).

Avec des conditions neutres du point de vue du phénomène El Nino, 2013 a néanmoins été la 8e année la plus chaude à la surface des océans (0,48°C de plus que la moyenne du XXe siècle). Dans  l’hémisphère nord, cette température moyenne a même été la 5e la plus chaude.

Par rapport à la toute proche période 1981-2010, seuls les Etats-Unis, le centre du Canada, une partie de l’Europe occidentale (dont la France) ainsi que la Corée et quelques régions du nord de l’Inde et du nord-est de la Chine, ont connu une année plus froide. Elle a en revanche été plus chaude voire beaucoup plus chaude en Europe centrale, en Russie, en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud et en Australie.

2013 mois par mois

Après un mois de novembre record, le mois de décembre a été le 3e mois de décembre le plus chaud de notre ère industrielle… C’est le huitième mois consécutif (depuis mai 2013) à faire partie d’un Top 10 des mois les plus chauds depuis plus de 130 ans. A l’exception d’avril, tous les mois de 2013 se trouvent même dans les tops 10 de leurs catégories… Chaud devant !

– Janvier: 9e mois de janvier le plus chaud, +0,54°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 2007.

– Février: 9e mois de février le plus chaud, +0,57°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 1998.

– Mars: 10e mois de mars le plus chaud. + 0,58°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 2010.

– Avril: 13e mois d’avril le plus chaud. + 0,52°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 2010.

– Mai: 3e mois de mai le plus chaud. +0,66°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 2010.

– Juin: 5e mois de juin le plus chaud, +0,64°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 2010.

– Juillet: 6e mois de juillet le plus chaud, + 0,61°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 1998.

– Août: 4e mois d’août le plus chaud, +0,62°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 1998.

– Septembre: 4e mois de septembre le plus chaud, +0,64°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 2005.

– Octobre: 7e mois d’octobre le plus chaud, + 0,63°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 2003.

– Novembre: mois de novembre le plus chaud, +0,78°C par rapport à la moyenne du 20e siècle (record depuis le 19e siècle).

-Décembre: 3e mois de décembre le plus chaud, +0,62°C par rapport à la moyenne du 20e siècle. Record en 2006.

Il semblerait donc que ça chauffe vraiment, non? Il semblerait également que nous voyons défiler inondations, tempêtes, raz-de-marée, glissements de terrain, froids polaires… mais sans quasiment jamais évoquer le bouleversement climatique en cours… Alors? What else? On attend la grosse cata? En tout cas, bienvenue une nouvelle fois dans l’Anthropocène, cette nouvelle période géologique fabriquée par l’homme.

Source: NOAA

_________________________________________________________________________

Records de 2013

– 1er mois de janvier le plus chaud sur les terres de l’hémisphère sud (+1,10°C par rapport à la moyenne du 20e – nouveau record).

– 1er mois d’août le plus chaud à la surface des océans (+0,57°C par rapport à la moyenne du 20e – nouveau record).

– 1er mois de septembre le plus chaud sur les terres de l’hémisphère sud (+1,20°C par rapport à la moyenne du 20e – nouveau record).

– 1er mois de novembre le plus chaud sur les terres et océans de la planète entière (+0,78°C par rapport à la moyenne du 20e siècle – nouveau record).

Deuxièmes places de 2013

– 2e hiver (janvier-février-mars) le plus chaud sur les terres de l’hémisphère sud (+0,97°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2010.

– 2e mois de mai le plus chaud sur les terres de l’hémisphère sud (+1,03°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2002.

– 2e mois de juin le plus chaud sur les terres de l’hémisphère sud (+1,03°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

– 2e mois de juillet le plus chaud sur les terres de l’hémisphère sud (+0,99°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 1998.

– 2e mois de septembre le plus chaud sur les terres et océans de l’hémisphère sud (+0,61°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 1997.

– 2e période janvier-septembre la plus chaude sur les terres de l’hémisphère sud (+0,91°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

– 2e mois de novembre le plus chaud sur les terres de la planète (+1,43°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2010.

– 2e mois de novembre le plus chaud sur les terres de l’hémisphère nord (+1,70°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2010.

– 2e mois de novembre le plus chaud sur les terres et océans de l’hémsiphère nord (+1°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2010.

– 2e automne (septembre-octobre-novembre) le plus chaud sur les terres et océans de la planète (+0,68°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

– 2e automne (septembre-octobre-novembre) le plus chaud sur les terres et océans de l’hémisphère nord (+0,79°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

-2e mois de décembre le plus chaud sur les terres de l’hémisphère sud (+0,87°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2012.

Troisièmes places de 2013

– 3e mois de mai le plus chaud sur les terres et les océans de la planète (+0,66°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2010.

– 3e mois de mai le plus chaud sur les terres de la planète (+ 1,11°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2012.

– 3e mois de mai le plus chaud sur les terres et océans de l’hémisphère nord (+0,74°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2012.

– 3e mois de juin le plus chaud sur les terres de la planète (+1,05°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2012.

– 3e mois de juillet le plus chaud sur les océans de l’hémisphère nord (+0,62°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

– 3e mois de juillet le plus chaud sur les terres et océans de l’hémisphère sud (+0,57°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 1998.

– 3e période janvier-juillet la plus chaude sur les terres de l’hémisphère sud (+0,94°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2010.

– 3e mois d’août le plus chaud sur les océans de l’hémisphère sud (+0,63°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

– 3e été (juin-juillet-août) le plus chaud sur les océans de l’hémisphère nord (+0,60°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

– 3e période janvier-octobre la plus chaude sur les terres de l’hémisphère sud (+0,90°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

– 3e mois de novembre le plus chaud sur les océans de la planète (+0,54°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 1997.

– 3e mois de novembre le plus chaud sur les océans de l’hémisphère sud (+0,51°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 1997.

– 3e automne (septembre-octobre-novembre) le plus chaud sur les terres de la planète (+1,08°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

– 3e automne (septembre-octobre-novembre) le plus chaud sur les terres de l’hémisphère nord (+1,15°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

– 3e période janvier-novembre la plus chaude sur les terres de l’hémisphère sud (+0,88°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005.

-3e mois de décembre le plus chaud sur les terres et océans (+0,64°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2006.

-3e année la plus chaude sur les terres de l’hémisphère sud (+0,89°C par rapport à la moyenne du 20e siècle). Record en 2005 et 2009.

Source: NOAA

_________________________________________________________________________

Top 10 « NOAA » des années les plus chaudes depuis 1880

1– 2010: +0,66°C (par rapport à la moyenne du 20e siècle).

2– 2005: + 0,65°C

3– 1998: + 0,63°C.

4– 2013 et 2003: + 0,62°C.

6– 2002: + 0,61°C.

7– 2006, 2009, 2007: + 0,59°C.

10– 2004: + 0,58°C.

Source: NOAA

_________________________________________________________________________

Autres classements

Le classement de l’agence américaine NOAA n’est pas le seul. Deux autres centres de données sont recensés: le GISS (Goddard Institute for Space Studies, exploité par la NASA) et le tandem composé du Centre Hadley du Met Office et et l’Unité de recherche sur le climat de l’Université d’East Anglia (HadCRUT). Les classements des différentes années. L’agence NOAA a le grand avantage de fournir sur son site des données et des analyses mensuelles qui permettent un suivi constant.

Classement GISS-NASA (augmentation en degrés par rapport à la moyenne 1961-1990)

1 – 2010… 0,58

2 – 2005… 0,57

3 – 2007… 0,54

4 – 2002… 0,53

5 – 1998… 0,52

6 – 2003… 0,51

2013… 0,51

8 – 2009… 0,50

2006… 0,50

10 – 2012… 0,47

Classement HadCRUT4

1 – 2010…. 0,55

2 – 2005… 0,54

3- 1998… 0,53

4 – 2003… 0,50

2006… 0,50

6 – 2013… 0,49

2009… 0,49

2002… 0,49

9 – 2007… 0,48

10 – 2012… 0,45

Par ailleurs, le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT) ainsi que l’Organisation météorologique mondiale (OMM) analysent les différentes données. Là encore, les classements varient : 2013 est ainsi classée 4e année la plus chaude par le CEPMMT et 6e par l’OMM.

Classement OMM (en degrés d’après graphique par rapport à la moyenne 1961-1990)

Anomalies de température par rapport à la moyenne 1961-1990, selon l'Organisation météorologique mondiale. Doc. OMM

Anomalies de température par rapport à la moyenne 1961-1990, selon l’Organisation météorologique mondiale. A ceux qui seraient tentés de voir une « stabilisation » depuis 1998, ne pas oublier que la température globale n’augmente pas de manière régulière et que l’évolution du climat se mesure sur trois décennies au moins. Doc. OMM

1 – 2010… 0,56.

2 – 2005… 0,55.

3 – 1998… 0,52.

4 – 2003 et 2002… 0,51.

6 – 2013 et 2007… 0,50.

8 – 2009 et 2006… 0, 49.

10 – 2012… 0,45

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *