Quand le réchauffement climatique «assèche» les nuages bas…

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Evoquant une sensibilité climatique de plus de 3 degrés pour un doublement de la concentration de CO2 dans l’atmosphère, une étude dirigée par le scientifique australien Steven Sherwood, montre la capacité du réchauffement à s’ « auto » renforcer en asséchant la couche … Lire la suite